Christophe GREFFET – Question au Président sur le Climat – Session du 7 novembre 2022

Monsieur le Président,
Mes chers collègues,

Mesdames et Messieurs,

Notre session se déroule au moment même où débute -en Egypte- la COP 27 dont les conclusions sont plus que jamais attendues. L’enjeu est tel que le Secrétaire général de l’ONU a eu ces propos glaçants : « Nous nous dirigeons vers une catastrophe mondiale. »

Il y a bien sûr ces terribles événements climatiques qui frappent davantage les pays en voie de développement et qui exigent une véritable solidarité internationale. Il y a maintenant ces tensions géopolitiques exacerbées qui mettent à mal la sécurité énergétique. Mais il y a déjà et avant tout une baisse notoirement insuffisante des émissions de CO2 qui questionne nos comportements et nos choix.

Ce que nous demandons et proposons ici, c’est l’engagement de mesures concrètes et efficaces en réponse aux enjeux climatiques. La préservation de l’environnement doit s’inscrire au cœur des politiques départementales.

A titre d’exemple, la collectivité doit réduire l’empreinte carbone de sa flotte de véhicules et de son patrimoine bâti. Cela passe par déjà par un diagnostic partagé. Questions donc. Combien de centaines de milliers de kg de CO2 rejette notre parc de véhicules ? Quels objectifs et quelles mesures de réduction prenons nous ? L’audit du service des routes doit y aider, enfin nous osons l’espérer.

Chacun se réjouit ici -et notre groupe avec vous- de l’accueil de la Grande boucle dans l’Ain l’an prochain. L’économie touristique s’en trouvera assurément confortée. Mais le retour sur image sera autrement plus important si nous défendons à l’occasion de l’événement une mobilité plus adaptée au climat. Il y a plus que jamais nécessité d’accompagner les déplacements doux et non-polluants par des tracés dédiés. C’est l’enjeu du schéma de mobilité en cours.

Mon propos appelle moins une réponse concrète de votre part -sauf extraordinaire surprise- qu’un engagement sincère et affirmé dans une démarche où vous prendriez le soin d’associer l’ensemble des forces vives départementales -élus et personnel compris. Le temps n’est plus aux déclarations mais aux mesures efficaces au service de la collectivité et des habitants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s