Mireille Louis – Question au Président sur la solidarité avec les Ukrainiens – Session du 21 mars 2022

Depuis bientôt un mois, la guerre en Ukraine fait rage et oblige de nombreux ressortissants ukrainiens à fuir leur pays. Environ 10 000 ressortissants ukrainiens sont déjà arrivés en France depuis le déclenchement de la guerre, ce qui est peu par rapport aux 2 500 000 exilés. Ce chiffre, selon la cellule de crise pourrait bientôt passer de 10 000 à 50 000 voire 100 000.

Dorénavant, une protection temporaire a été activée, leur permettant d’obtenir par la Préfecture une autorisation provisoire de séjour de six mois, renouvelable pendant 3 ans. Ces mêmes personnes pourront demander le statut de réfugiés.

De nombreux particuliers se sont manifestés pour héberger ces exilés, rien que sur notre canton 61 places ont été recensées. Cet élan démontre de la générosité des Aindinois.

Le Conseil départemental devra prendre sa part dans l’accueil de ces ukrainiens qui sont pour beaucoup des mères seules, des personnes âgées, des enfants.

Il sera nécessairement sollicité à de nombreux titres.

On peut d’ores et déjà imaginer que certains mineurs isolés devront être pris en charge par nos services au travers l’Aide sociale à l’enfance. Ces mères accompagnées de leurs enfants ont fui leur pays en guerre sans rien, elles auront besoin d’une attention particulière. Déjà plusieurs départements ont annoncé qu’ils leur ouvriraient les droits du RSA. Quelle sera la position de notre département ? Cette question est essentielle car elle relève de la dignité de ses familles et de notre volonté de les considérer et de les réinsérer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s